Chaudière et d'aujourd'hui

Publié le par Zartampion

Je vis au rythme de l'actualité. Par exemple, prenons un thème au hasard : "Les enants de Don Quichotte" vont se geler les couilles dans des tentes. j'ai suivi ce mouvement malgré moi.
Autre exemple : Notre Président Bien Aimé annonce ses voeux le 31 décembre. Or tout le monde le dit, il ne faut pas souhaiter la bonne année avant le 1er janvier minuit, sinon grand malheur sur toute la famille pendant 3 générations. Le 31 décembre au matin, le Grand Malheur avait déjà commencé.

Pourquoi ?

Ahah. Ma chaudière a fait sécession. Le 31 décembre 2006 aux alentours de 11h du matin, impossible de la redémarrer.

Bon alors pour le réveillon c'était pas très grave, tu mets en application la maxime de Gérard, 58 ans, SDF : "Encore ne chtiote goutte, l'alcool ça réchauffe!".

Jour 2 : tout se complique. D'autant plus que les températures baissent, c'est inversement proportionnel. Tu commences à réfléchir à des techniques pour ne pas se refroidir (se réchauffer est peine perdue).
Tu essaies de prendre plaisir à faire la cuisine, cuisiner des trucs chauds, et longtemps. Finies les omelettes-pâtes.
Tu allumes la télé plus souvent que d'habitude, et les autres instruments électriques aussi. Sauf que tu te rends compte que la technologie moderne ne fait pas surchauffer ces instruments. Pour respecter l'environnement, tu les éteints alors.
Un autre geste pour l'environnement, finis les bains. Trop dangereux. Faudrait voir à pas rester coincé dans la glace....
Tu évites de te regarder dans la glace après t'être lavé tant bien que mal. Sinon gare aux conséquences : tu risques de cauchemarder de poulet toute la nuit. Or le sommeil c'est tout ce qui te reste, emmitouflé dans tes 18 couettes (non pas celles de Sheila).
Tu te maudis de t'être rasé récemment : le poil, c'est la vie.



Jour 3 : Tu fais appel aux autorités compétentes pour résoudre le problème. Et là, comme pour l'histoire des tentes, on te dit qu'on a pris en compte ta demande et qu'elle sera étudiée sous les meilleurs délais.
En attendant, j'ai froid, je pleure de la neige. Et si je passe cet épreuve sans tomber malade, inutile de me souhaiter "la santé surtout", puisque ça voudra tout simplement dire qu'il me sera impossible de mourir cette année (exception faite de l'auto-cannibalisme).

Publié dans Helper Kastor

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zartampion 08/01/2007 19:17

De toute façon, je suis un garçon. Et les garçons ça pleure pas.Et en plus tu devrais savoir que si on vient pas tous les jours sur ce blog, on loupe tout !

Vanz 07/01/2007 23:37

Flûte, j'arrive trop tard, je voulais une photo de tes yeux qui pleurent de la neige ! :-(

Zartampion 05/01/2007 19:57

ulfablabla> Ah oui mais non, trop de lois tue la loi !Nain Dien> Noël c'est passé, has been !Killer Queen> Ah ah, j'ai vaincu le froid ! Et la chaudière a ressuscité aujourd'hui même ! Je garde mon message pour l'humanité pour plus tard...

Killer Queen 04/01/2007 12:38

Parenthèse sérieuse. Signale aux autorités compétentes que c'est l'hiver, et que tu es donc en droit de porter plainte s'ils ne viennent pas au plus vite chauffer tes petites miches avant qu'elles ne gèlent. Et va voir un médecin pour te faire un petit mot signifiant que suite au contexte ambiant frigorifique, tu es comme qui dirait enrhumé.Sinon, au pire, tu peux toujours commencer à préparer des petits mots pour les générations d'un lointain futur, quand on te retrouvera.

Nain Dien 03/01/2007 20:24

Seule solution : écumer toutes les foires au boudin et autres endroits festifs de Noël surchauffés.